2015, les choix possibles d'investissements
 Former les entreprises aux Risques ... - Indépendance et rigueur ...
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

Pensions de retraite
s’affilier à la Sécurité sociale
Investissements plaisir
les produits de la finance utile
PROTECTION HOMME CLÉ

Catégories

ART et PATRIMOINE
ASSURANCE VIE
Développement durable
DROIT et FISCALITE
FINANCE GLOBALE
IMMOBILIER PROFESSIONNEL
PHILANTHROPIE
PLACEMENTS
PRET
PREVOYANCE
PROMOTION
RETRAITE
Risques porfessionnels
Risques Professionnels
Risques Spéciaux
fourni par

Mon blog

2015, les choix possibles d'investissements


2015: privilégier les actions, mais de manière prudente

Les perspectives restent favorables aux marchés boursiers sur la distance, mais le potentiel haussier devrait être plus modéré et irrégulier.
Nous estimons que le contexte restera favorable aux actions à terme, car la reprise mondiale devrait se poursuivre, même si son rythme sera modéré.
 En outre, l’inflation devrait rester contenue et la majorité des banques centrales vont probablement maintenir les taux d’intérêt à un niveau anormalement bas, peu compétitif par rapport au dividende des valeurs boursières.
Néanmoins, la forte progression des indices depuis 2012 a porté l’évaluation des marchés à un niveau plus élevé; elle reflète les meilleures perspectives conjoncturelles, aux Etats-Unis surtout et un afflux important de liquidités en quête de rendement. 
De ce fait, les incertitudes sur la zone euro, voire sur la Chine, pourraient périodiquement avoir un impact plus marqué, augmentant la volatilité des cours, alors que le potentiel haussier s’annonce plus modéré.
Privilégier les actions, mais avec une certaine sélectivité et maîtrise des risques.
Si le temps des plus-values boursières très élevées est révolu, le potentiel haussier, même plus modéré, s’annonce encore attrayant. Il convient donc de mieux profiter des phases de consolidation pour accroître l’exposition, voire la contenir, après de fortes hausses. 
Il faut aussi avoir un biais en faveur des grandes capitalisations, de la qualité et, géographiquement, des Etats-Unis et de l’Asie. Ces derniers semblent mieux positionnés tant que la croissance ne sera pas plus dynamique hors Etats-Unis et les risques déflationnistes moins importants en Europe. 
Nos modèles continueront de nous guider pour avoir la flexibilité nécessaire en cours d’année.
Les placements obligataires sont peu attrayants.Si une hausse significative des rendements obligataires est peu probable vu les problèmes du Vieux Continent, la très faible rémunération des placements à revenu fixe limite de plus en plus leur attrait, même si la croissance décevait à nouveau.
Le marché des changes aura tendance à être plus animé.Le dollar pourrait encore profiter de la morosité économique hors Etats-Unis, en particulier contre l’euro et le franc suisse. Toutefois, après son bon comportement durant l’année qui s’achève, 
sa tendance sera probablement plus irrégulière.
Quels sont les scénarios à surveiller? Il ne faut pas baisser la garde. Nous pourrions assister à des scénarios peu probables, mais plus extrêmes: une accélération plus marquée de l’activité aux Etats-Unis entraînant une hausse plus sensible des taux d’intérêt ou, au contraire, des déceptions supplémentaires sur l’activité en Europe, voire en Chine.

Par Fernando Martins da Silva    de la Banque Cantonale Vaudoise, en SUISSE
Stratégiste financier
Responsable de la politique de placement



0 commentaires pour 2015, les choix possibles d'investissements:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment