Retraite et assurance-vie
 Former les entreprises aux Risques ... - Indépendance et rigueur ...
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

Pensions de retraite
s’affilier à la Sécurité sociale
Investissements plaisir
les produits de la finance utile
PROTECTION HOMME CLÉ

Catégories

ART et PATRIMOINE
ASSURANCE VIE
Développement durable
DROIT et FISCALITE
FINANCE GLOBALE
IMMOBILIER PROFESSIONNEL
PHILANTHROPIE
PLACEMENTS
PRET
PREVOYANCE
PROMOTION
RETRAITE
Risques porfessionnels
Risques Professionnels
Risques Spéciaux
fourni par

Mon blog

Retraite et assurance-vie


L’ASSURANCE-VIE : UN INCONTOURNABLE POUR PRÉPARER SA RETRAITE


L’assurance-vie s’impose comme le produit de référence pour préparer des revenus à la retraite, grâce aux conditions fiscales accordées. 

Tout repose sur le capital que vous pouvez verser à la souscription, puis régulièrement jusqu’à son terme, et les choix de placements que vous ferez. 
Longtemps, les fonds en euros offraient une sorte de pilotage automatique. Rien à faire, les rendements tombaient chaque année. 

Avec la baisse des taux d’intérêts à un niveau extrêmement bas, les fonds en euros ne rapportent plus et demain, coûteront même de l’argent à leur détenteur. 
Plus la date du terme du contrat est lointaine, plus vos placements peuvent rapporter. Bien sûr cela est fonction de l’unité de compte choisie parmi toutes celles proposées dans le contrat : actions, fonds actions thématiques, fonds indiciels, fonds de fonds, fonds obligataires, fonds en euros…
Arrivé au terme du contrat, la compagnie d’assurance-vie verse annuellement, semestriellement, trimestriellement ou mensuellement la rente déterminée à la souscription du contrat sur la base des sommes placées, des gains obtenus et du montant de la rente souhaitée. 
Vous pouvez opter aussi pour un versement unique de tout ou partie du capital. Par exemple, convenir d’un versement en rente pour 65% du capital constaté sur le contrat et percevoir le reste dès le terme du contrat d’assurance-vie.

Dans la même logique, vous pouvez compléter avec un PERP, un contrat Madelin ou un plan d’épargne en actions. La logique est proche. 
Pour le PEA, vous avez plus de liberté sur les supports choisis, même s’ils doivent avoir un visa d’éligibilité. 

En revanche, évitez la détention en direct des actions dans un compte-titre. PEA, PERP, Madelin ou assurance-vie vous permettent de faire les mêmes opérations tout en exonérant tous les gains, ou en partie, en respectant la durée de détention minimale prévue pour ces deux placements.







0 commentaires pour Retraite et assurance-vie:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment