veille législative assurance vie
 Former les entreprises aux Risques ... - Indépendance et rigueur ...
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

L'épargne responsable
Le conjoint d’un associé de SNC
Crédit immobilier : Renégocier l’assurance de prêt après avoir arrêté de fumer
L'assurance complémentaire santé
le PER, nouveau produit d’épargne retraite

Catégories

ART et PATRIMOINE
ASSURANCE VIE
Développement durable
DROIT et FISCALITE
FINANCE GLOBALE
IMMOBILIER PROFESSIONNEL
PHILANTHROPIE
PLACEMENTS
PRET
PREVOYANCE
PROMOTION
RETRAITE
Risques porfessionnels
Risques Professionnels
Risques Spéciaux
SANTE
fourni par

Mon blog

veille législative assurance vie

ASSURANCE – EPARGNE – FISCALITE – PATRIMONIAL 

 Plafond de la Sécurité sociale - Confirmation par la DSS :
L’arrêté fixant le plafond de la Sécurité sociale pour 2015 devrait paraître au début du mois de décembre 2014. 
La direction de la Sécurité sociale aurait indiqué à « Liaisons sociales quotidien » que ce plafond serait revalorisé de 1,3 % au 1er janvier 2015 (contre + 1,4 % en 2014). 
Le montant s’établirait ainsi à : 
3 170 euros en valeur mensuelle (contre 3 129 euros en 2014), 
38 040 euros en valeur annuelle (au lieu de 37 548 euros en 2014) 
(Liaisons sociales quotidien n°16703, 31 octobre 2014, page 2 ; www.wk-ce.fr
31 octobre 2014). 

Contrats d'assurance vie non réclamés - Tentatives d'escroquerie :
Une circulaire de la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) du 30 octobre 2014 concerne les contrats d’assurance vie non réclamés. 

Il y est précisé les éléments suivants : 
« Il nous a été signalé plusieurs tentatives d’escroquerie relatives à la recherche des contrats d’assurance vie non réclamés. 
Des personnes se font passer pour des représentants d’entreprises d’assurance dont elles usurpent le logo. 

Elles annoncent à leurs victimes qu’elles sont bénéficiaires de contrats d’assurance vie. Ces dernières sont invitées à transmettre leurs coordonnées bancaires et la copie de leurs pièces d’identité en vue d’obtenir de leur part le paiement  indu de sommes présentées comme correspondant à des frais de dossiers. 

Nous appelons à votre plus grande vigilance. 

Une mise en garde est en voie d’être parallèlement publiée sur le site internet de la FFSA » et de l’Association pour la  Gestion des Informations sur le Risque en Assurance (AGIRA) (FFSA, 30 octobre 2014).